Les chiens pourraient détecter le cancer du sein

Les chiens pourraient détecter le cancer du sein

Vendredi 4 octobre 2019

Les chiens ont un odorat très sensible. En étant entraînés, ils sont en mesure de détecter certaines maladies, notamment le cancer du sein. 

Une nouvelle façon de se faire dépister

Le mois d'octobre est consacré à la lutte contre le cancer du sein notamment grâce à la 26e édition de l'association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » Chaque année, les femmes sont sensibilisées et encouragées à se faire dépister. Entre 1998 et 2018, le nombre de cas de cancers du sein en France a doublé atteignant près de 60.000. C'est aujourd'hui le premier cancer féminin. 

Alors que le gynécologue est généralement le seul moyen pour dépister le cancer du sein, une nouvelle solution pourrait bientôt voir le jour. Des chercheurs affirment que l'odorat des chiens permettrait de détecter ce cancer.

Les chiens capables de dépister la maladie

La recherche montre que les chiens peuvent détecter de nombreux types de cancers chez l'homme. Les cancers laissent des traces spécifiques, ou des marques olfactives, dans le corps et les sécrétions corporelles. Ainsi, les cellules cancéreuses, ainsi que les cellules saines touchées par le cancer, produisent et libèrent ces odeurs particulières. 

Des séances de dressage ciblées permettent de former les chiens. Ils sont ensuite capables de détecter l'odeur du cancer. Ces composés volatiles ne sont pas perceptibles par l'homme. Le chien pourrait, lui, à partir d'une compresse imbibée de sueur, confirmer la présence de cellules cancéreuses en insistant sur une compresse en particulier. En 2017, un test réalisé sur 70 patientes a permis de déceler la maladie 9 fois sur 10 au 1er passage et 10 fois sur 10 au second. Voilà qui pourrait éviter aux femmes les radiations émises lors des mammographies. 

 

Stéphanie Haerts

À lire aussi : Seniors : adopter un chien permet de garder un cœur en bonne santé


Commentez cet article